Relais Lumière Espérance

Rencontre chrétienne de familles et d’amis de personnes souffrant de maladie psychique

Relais Lumière Espérance sur Facebook Rechercher sur ce site Communication

 

Paroisse de Clermont  Invitation pour la rencontre du 8 février sur le thème      

Une Parole qui nourrit, guérit, accompagne....

                 Dans nos situations beaucoup de paroles, même de nos proches résonnent à vide (elles tombent à l'eau, ou nous heurtent, peu nous rejoignent). Il en est ainsi malheureusement aussi souvent de la Parole de Dieu.

                En proclamant le 3° Dimanche du Temps ordinaire comme Dimanche de la Parole de Dieu, le pape François nous invite, conjointement à l'Eucharistie, à mettre au centre de notre vie la Parole de Dieu.

                Il nous reste donc à découvrir comment elle est une Parole vivante donnée pour nous toucher, nous fortifier, nous consoler spécialement offerte aux pauvres et aux souffrants.

                Apprenons  à nous l'approprier, la laisser vivre en nous, nous conduire depuis nos détresses jusqu'à la paix et la joie de l'Evangile.

14 h 00 - 14 h 30 : Accueil

14 h 30 – 15 h 30 : Témoignages et enseignement

15 h 30 – 16 h 00 : Questions – réponses

16 h 00 – 16 h 30 : Pratique ensemble d'une lecture vivante de la Parole à partir du Ps 85, la prière de Relais

16h30 - Eucharistie

                                                   A bientôt dans la joie de se retrouver   

                                                                                        L’équipe d’animation

 N.B.   Merci si vous le pouvez de donner une petite participation de 5 euros pour les frais de déplacement de père Stéphane.

Si vous avez une adresse email, pour simplifier l’envoi du courrier, n’oubliez pas de me la transmettre, la mienne se trouve en haut dans le logo. D’avance un grand merci.

Clermont le 8 février 2020

Annexe pour mettre en appétit sur le thème de notre rencontre

Extraits du Motu proprio : « Aperuit illis » du pape François le 30 septembre 2019

« En tant que chrétiens, nous sommes un seul peuple qui marche dans l’histoire, fort de la présence du Seigneur parmi nous qui nous parle et nous nourrit. Ce jour consacré à la Bible veut être non pas « une seule fois par an », mais un événement pour toute l’année, parce que nous avons un besoin urgent de devenir familiers et intimes de l’Écriture Sainte et du Ressuscité, qui ne cesse de rompre la Parole et le Pain dans la communauté des croyants. C’est pourquoi nous avons besoin d’entrer constamment en confiance avec l’Écriture Sainte, sinon le cœur restera froid et les yeux resteront fermés, frappés comme par d’innombrables formes de cécité.

L’indéniable enracinement historique des livres contenus dans le texte sacré ne doit pas faire oublier cette finalité primordiale : notre salut. Tout est orienté vers cette finalité inscrite dans la nature même de la Bible, qui est composée comme histoire du salut dans laquelle Dieu parle et agit pour aller à la rencontre de tous les hommes, pour les sauver du mal et de la mort.

Le Saint Esprit transforme donc la Sainte Écriture en une Parole vivante de Dieu, vécue et transmise dans la foi de son peuple saint.

Lorsque l’Écriture Sainte est lue dans le même esprit que celui avec lequel elle a été écrite, elle demeure toujours nouvelle.... Tout le texte sacré possède une fonction prophétique : il ne concerne pas l’avenir, mais l’aujourd’hui de celui qui se nourrit de cette Parole. Jésus lui-même l’affirme clairement au début de son ministère : « Aujourd’hui s’accomplit ce passage de l’Écriture que vous venez d’entendre » (Lc 4, 21). Celui qui se nourrit chaque jour de la Parole de Dieu se fait, comme Jésus, contemporain des personnes qu’il rencontre ; il n’est pas tenté de tomber dans des nostalgies stériles du passé ni dans des utopies désincarnées vers l’avenir.

L’Écriture Sainte accomplit son action prophétique avant tout à l’égard de celui qui l’écoute. ….

L’effet de douceur de la Parole de Dieu nous pousse à la partager avec ceux que nous rencontrons au quotidien pour leur exprimer la certitude de l’espérance qu’elle contient (cf. 1 P 3, 15-16). …

Il est donc nécessaire de ne jamais s’accoutumer à la Parole de Dieu, mais de se nourrir de celle-ci pour découvrir et vivre en profondeur notre relation avec Dieu et avec nos frères. »

Contacter : Jean Luc FONTENEAU

03 44 42 85 72

ou Marie Paule WATTIER

Ecrire au responsable de ce groupe

Nos partenaires

Notre journal

Notre journal

Rechercher sur ce site